Lieu de travail toxique : Signes que vous en faites partie et comment y faire face



lieu de travail toxique, voyance en ligne immédiate par téléphone et paiement sans cb.

Si vous vous surprenez à penser « Je déteste mon travail », il est temps d'aller plus loin avec l'aide d'un professionnel objectif et intuitif. Vous êtes insatisfait de votre rôle et de vos responsabilités, de votre rémunération ou de vos perspectives d'évolution ? Ou êtes-vous confronté à des collègues toxiques, à un mauvais patron ou à des schémas de favoritisme, d'intimidation ou de pression pour se conformer ? Dans ces derniers cas, vous pourriez être face à un environnement de travail toxique.

Nos voyants/médiums ont aidé des centaines de clients à surmonter ces problèmes et peuvent vous aider à identifier les motivations et la dynamique cachées au travail afin que vous puissiez faire des choix positifs et stimulants.



Qu'est-ce qu'un environnement de travail toxique ?


Commençons par quelques définitions. Un environnement de travail toxique va plus loin qu'un simple travail que vous détestez. C'est une constellation de dysfonctionnements interpersonnels et de drames qui se déroulent sur le lieu de travail, qui, bien qu'ils soient tout juste illégaux, peuvent vous rendre stressé, malade, anxieux ou impuissant, même si vous aimez votre travail en lui-même.

Souvent, il existe de multiples signes qui démontrent que votre lieu de travail peut être toxique, des signes allant de légers potins à de l'intimidation pure et dure.



Signes de stress lié au travail


Le stress au travail résultant d'employés, de collègues et de patrons toxiques est courant. Pouvez-vous vous identifier à l'un de ces signes de stress au travail ?

  • Vous redoutez de vous lever le matin. Votre alarme se déclenche et vous vous rendez immédiatement dans ce lieu désagréable. C'est l'un des signes révélateur car soyons honnêtes, sauter de joie chaque jour est irréaliste ! Mais si vous vous réveillez malheureux la plupart du temps, il y a quelque chose qui ne va pas.

  • Vous avez cessé d'interagir avec vos collègues. Le temps que vous passez au travail tourne en fin de compte autour des personnes avec lesquelles vous travaillez, il est donc naturel d'interagir avec elles. Cependant, si vous avez remarqué que vous vous éloignez d'eux et que vous vous retirez des interactions sociales, il se peut qu'il y ait un problème plus profond.

  • Vous ne pouvez pas vous détacher des soucis de travail. Nos esprits sont puissants et peuvent affecter notre humeur, notre comportement et notre corps physique. Si vous n'arrivez pas à arrêter de vous inquiéter des problèmes sur votre lieu de travail, si vous n'arrivez pas à vous endormir à cause d'une obsession, il est peut-être temps d'examiner ce qui se passe vraiment.

  • L'idée d'interagir avec votre patron vous fait vous sentir anxieux, défensif ou évitant. Selon de nombreuses sources, une mauvaise relation avec son patron est la principale raison pour laquelle les personnes quittent leur emploi. Si vous n'êtes pas en mesure de partir, vous risquez de voir votre confiance en vous se détériorer sous l'influence d'un mauvais patron.



Politiques de bureau


La politique de bureau est la manifestation de la dynamique du pouvoir entre les individus et les groupes. Un environnement de travail hautement politisé peut être toxique lorsque la gestion des relations prime sur l'exécution du travail. Des alliances de travail se forment dans lesquelles les mêmes personnes favorisées obtiennent plus d'avantages que d'autre. De ce fait, les employés peuvent se dresser les uns contre les autres avec l'espoir que certains prendront parti. Il y a un système de travaille à respecter et pour cela, des règles tacites dictent la façon dont le travail doit être effectué, sinon il est bloqué.

Voici quelques suggestions sur ce qu'il faut faire si votre environnement de travail est hautement politisé/hiérarchisé.

  • Cherchez une perspective extérieure. Discuter des aspects de la politique du bureau avec une personne extérieure à la société où vous travaillez peut vous aider à gagner encore plus de recul. Les amis qui ont plus d'expérience pour se frayer un chemin à travers des situations difficiles avec des collègues peuvent avoir des conseils.

  • Trouvez vos alliés. Ils sont là, souvent cachés à première vue, et peuvent valider votre point de vue et expérience. Veillez simplement à ne pas laisser un lien sur ce qui ne va pas avec votre lieu de travail afin de ne pas amplifier un sentiment de négativité.

  • Construisez vos relations. Il est toujours préférable d'éviter explicitement de prendre parti, car une seule personne qui démissionne ou se fait licencier peut faire pencher la balance de vos alliances. Au lieu de cela, travaillez à établir des relations solides avec des collègues de confiance, qui vous correspond. L'objectif est de gagner le respect de tous en vous positionnant comme une personne solide et de confiance, sans pour autant rentrer dans l'hypocrisie.



Potins et bandes de bureau


Une bande peut être neutre ou même solidaire lorsqu'un groupe de personnes partageant des valeurs ou des expériences similaires passe du temps ensemble sans aucune intention d'exclusion. Cependant, les bandes peuvent avoir un impact négatif sur le lieu de travail lorsqu'elles amènent les personnes extérieures à se sentir moins valorisées que les personnes à l'intérieur, ou encore quand celle-ci exclut activement les autres ou parle d'eux dans leur dos.

Quelle est la différence entre une conversation informelle, des ragots inutiles et des ragots nuisibles ? Bien qu'ils puissent tous se dérouler dans votre dos, il existe une différence clé d'intention. Si vous entendez un collègue parler d'un projet de travail sur lequel vous travaillez, il peut s'agir d'une conversation oisive, mais s'il n'a aucune connaissance directe du projet et transmet essentiellement des rumeurs, il s'agit certainement de potins.

Si le collègue exprime sa joie que vous ayez été retiré d'une équipe de projet ou dit quelque chose de personnellement humiliant à votre sujet, il s'agit de commérages nuisibles.

Lorsque des bandes commencent à se former et que des potins nuisibles commencent à tourbillonner, votre lieu de travail peut rapidement devenir toxique.

Voici quelques stratégies pour y faire face.

  • Communiquez directement avec les collègues concernés . N'attendez pas pour arrêter les potins et celui qui les transmet. Dès que vous l'entendez ou que vous l'apprenez par quelqu'un d'autre, communiquez directement avec le ou les collègue(s) incriminé(s). Plutôt que d'adopter une approche agressive, affrontez-le(s) d'une manière directe mais non hostile. Même si vous êtes offensé, gardez vos émotions sous contrôle pendant que vous expliquez calmement ce que vous avez entendu et pourquoi cela ne va pas. Une approche sympathique peut vous aider lorsque vous demandez à vos collègues de s'abstenir de bavarder.

  • Faites de votre mieux et ayez une perspective positive. Si vous sentez que vos collègues continuent de parler dans votre dos, veillez à ne pas répondre par la négativité ou des représailles. Après tout, ils recherchent probablement une réaction, et si vous leur en donnez une, ils pourraient répondre avec plus de commérages. Au lieu de cela, gardez une attitude positive et concentrez-vous sur un excellent travail.

  • Impliquer les ressources humaines. Bien que vous deviez toujours essayer de communiquer directement avec des collègues difficiles plutôt que de vous plaindre à votre responsable, vous ne devriez pas hésiter à impliquer l'équipe des ressources humaines de votre bureau si vous ne pouvez pas résoudre le problème par vous-même. Il est particulièrement important de parler avec votre équipe RH si les commérages ont commencé à se transformer en harcèlement, s'ils affectent votre capacité de travail ou si la bande a enfreint une partie du code de conduite de votre entreprise. Pour de meilleurs résultats, conservez la documentation de tout incident et ayez des témoins qui peuvent soutenir votre cause.



La jalousie au travail


Au lieu de travailler ensemble et de soutenir ouvertement les talents individuels, les gens se tournent souvent par erreur vers un bras de fer contre-productif pour devancer ceux qu'ils admirent. La jalousie au travail révèle une insécurité professionnelle et des sentiments d'incompétence de la part de votre collègue, voire de votre patron. Parfois, vous pouvez atténuer cette peur en renforçant positivement ses talents, mais le plus souvent, la pensée toxique de cette personne échappe à votre contrôle. Cela s'explique très souvent par l'image d'eux même que vous leur renvoyez, plutôt que par votre traitement à leur égard.

Un signe révélateur que votre collègue ou votre patron est menacé par vous est que lorsque des désaccords surviennent sur le lieu de travail, ils ressemblent davantage à de la concurrence ou à des luttes de pouvoir. C'est souvent parce que vos talents ont été remarqués et que la jalousie abonde. Cela signifie que vous avez suffisamment excellé dans ce que vous faites pour que les autres se sentent menacés par votre succès. Si vous avez rencontré de la résistance de la part de collègues peu sûrs d'eux, cela peut être dû au fait que vous avez été particulièrement bon dans ce que vous faites, et non le contraire. Ne laissez pas des remarques condescendantes nuire à votre fierté ou à votre image de vous-même.



Un mauvais patron


Rien ne gâche un excellent travail plus rapidement qu'un patron avec qui vous ne vous entendez tout simplement pas. Du style de gestion à la personnalité, d'innombrables facteurs peuvent provoquer des frictions entre vous et votre employeur.

Les signes d'un patron toxique sont : fixer des objectifs incroyablement élevés, ne jamais être satisfait des résultats, s'attendre à ce que vous lisiez dans ses pensées malgré des missions vagues ou contradictoires, trianguler les communications entre plusieurs personnes afin que chacune entendent une version légèrement différente, ou soit poussé à parler négativement d'un collègue.


Voici des petits conseils :

  • Repensez votre rôle . Dans certains cas, vous pourriez contribuer aux frictions, que vous en ayez l'intention ou non. Réfléchissez bien à votre rôle dans la relation et évaluez si vous pouvez changer votre comportement pour alléger les conflits.

  • Retournez les tables . Parfois, un peu de psychologie inversée peut fonctionner, surtout avec un narcissique. Même si vous détestez que votre patron examine chaque étape de votre travail, essayez d'adopter une approche proactive de ses habitudes de superviseur et demandez-lui fréquemment ses idées et ses commentaires. Si votre patron a l'habitude de vous intimider, efforcez-vous de résister à sa négativité et répondez plutôt par un compliment ou une réponse positive à son sujet.

  • Parlez avec des collègues . Même si vous ne vous sentez peut-être pas à l'aise de discuter de votre conflit de personnalité directement avec votre patron, vous pouvez certainement parler avec des collègues en qui vous avez confiance. Plutôt que d'exprimer une opinion qui pourrait revenir à votre patron, essayez de demander des conseils pour gérer la situation de manière professionnelle. Discuter de problèmes difficiles avec vos collègues peut vous aider à établir des relations plus solides et peut également vous donner une nouvelle perspective sur votre lieu de travail. Après tout, si vous avez une équipe que vous aimez, travailler avec un patron que vous ne supportez pas peut ne pas sembler si mal.

  • Canalisez votre énergie . Avant de permettre à toute négativité persistante de se développer et de déborder, développez une stratégie pour canaliser votre énergie. Essayez de pratiquer le yoga et faites de la méditation pour vous calmer. Recherchez un voyant/médium de confiance pour vous évader de votre journée et avoir une meilleure perspective sur votre carrière et votre vie.

  • Élaborer un plan de sortie . Que vous pensiez pouvoir tenir le coup ou que vous soyez sur le point de partir en trombe et de ne jamais revenir, ayez toujours un plan de sortie que vous pouvez mettre en œuvre si nécessaire. En outre, penser au prochain poste que vous souhaitez décrocher ou autre solution de sortie en étant sur d'avoir réfléchi à l'avenir de votre carrière et de ce qui est le mieux pour vous à long terme.



Comment survivre à un lieu de travail toxique


Quitter un mauvais travail nécessite de la planification et de la préparation. La dernière chose que vous voulez faire est de sauter de la poêle au feu ! Parfois, partir n'est pas pratique, et vous devez trouver un moyen de vivre au jour le jour jusqu'à ce que les circonstances changent. Voici quelques conseils pour faire face à un travail toxique.



Savoir quand faire une pause santé mentale


Quand vous être confronté à un lieu de travail toxique, votre santé mentale et votre santé physique sont importantes. Avant d'atteindre le point d'une dépression ou d'une douleur physique, profitez de vos vacances pour vous permettre de récupérer. Vous vous sentez dépassé par les responsabilités professionnelles pour prendre des congés ? Essayez ces conseils :

  • Déléguez vos tâches. Vous pouvez alléger votre charge de travail en déléguant des tâches à d'autres. Y a-t-il un stagiaire disponible qui peut vous aider à remplir des documents ? Pouvez-vous demander à un ami de bureau d'assumer l'une de vos tâches ? Vous pouvez peut-être également externaliser des projets, une solution particulièrement utile si vous dirigez une petite entreprise.

  • Dites non lorsque vous êtes débordé. Lorsque la tâche ne fera que vous submerger, faites savoir à vos collègues que vous n'avez pas le temps pour cela et qu'ils feraient mieux de trouver quelqu'un de plus disponible. Il est difficile de dire non, mais cela peut en fait profiter à toutes les personnes impliquées. Vous éviterez une situation de stress élevé et le projet que votre collègue essaie de déléguer sera probablement mené à bien plus rapidement s'il s'adresse à quelqu'un de plus disponible.



Augmentez vos bonnes vibrations au travail


Vous pourriez être surpris de la facilité avec laquelle vous pouvez obtenir plus au travail malgré le dysfonctionnement si vous y mettez simplement votre esprit - un esprit positif, bien sûr.

Même si vous ne vous sentez peut-être pas particulièrement optimiste, mettre un sourire sur votre visage et améliorer votre attitude peut faire des merveilles pour votre capacité à faire face.

Il est difficile de garder la tête haute si vous êtes constamment entouré de personnes négatives. Néanmoins, vous ne devez pas être l'un d'entre eux. Réfléchissez à des moyens d'améliorer l'atmosphère pour vous et tout le monde en étant plus positif.

Essayez également de terminer vos conversations avec un sourire pour éviter toute rancune et faites savoir à l'autre personne que vous êtes toujours ouvert à la conversation. Même si certaines personnes peuvent être irritées par votre attitude joyeuse et optimiste, le montrer peut réduire la tension dans l'air et faire de votre lieu de travail un meilleur espace.

Voici certaines suggestions pour augmenter vos bonnes vibrations personnelles au travail, quel que soit le niveau de toxicité ou de mésentente que vous rencontrez.

  • Saluez les autres. Pour commencer, lorsque vous saluez les autres, mettez un peu de pression dans votre voix et soyez excité de les voir. Demandez-leur comment ils vont ou saluez-les simplement le matin, l'après-midi ou le soir. Vous savez comment les gens se plaignent souvent de la personne « pétillante » au travail ? Si vous devenez cette personne pétillante, plutôt que de faire partie de ceux qui se plaignent d'elle, votre vibration montera en flèche.

  • Restez positif tout au long de la journée. Faites tout votre possible pour maintenir un état d'esprit positif tout au long de la journée. Il est indéniable que le travail peut être frustrant pour de nombreuses personnes, mais la façon dont vous choisissez de voir votre situation peut vous aider. Vous pourriez passer toute la journée à réfléchir à ce qui ne va pas sur votre lieu de travail ; mais si vous passez même quelques minutes à être reconnaissant pour ce qui est juste au travail, alors votre journée se déroulera beaucoup plus facilement. Vous pouvez même commencer à en profiter davantage.

  • Évitez la procrastination. Enfin, ne tergiversez pas et n'adoptez aucun autre comportement qui pourrait potentiellement rendre le travail plus difficile. Une bonne éthique de travail est la clé pour augmenter vos bonnes vibrations au travail. Vous avez des tâches à accomplir : terminez-les aussi rapidement et efficacement que possible, puis passez à la tâche suivante. S'inquiéter à leur sujet ou tergiverser ne fera que baisser votre vibration. C'est pourquoi nous commençons à ressentir du stress au travail lorsqu'une échéance approche. Gardez la devise : faites-le ! Vous vous sentirez mieux et vous serez prêt à attaquer votre prochaine tâche.



Quand quitter un environnement de travail toxique


Un environnement de travail toxique n'est qu'un des nombreux facteurs à prendre en compte pour décider s'il est temps de quitter votre emploi. Aussi difficiles que puissent être ces situations, il peut y avoir une leçon que vous êtes censé apprendre en creusant plus profondément les facteurs qui vous poussent à bout et en trouvant des moyens sains de faire face.

Parler avec un voyant/médium de carrière peut révéler des messages de l'univers afin que vous ne soyez pas obligé de les affronter à nouveau dans votre prochain travail.


Cela dit, la décision de quitter votre emploi est personnelle et personne ne devrait avoir à endurer un environnement de travail toxique qui cause du stress et de l'épuisement professionnel.

Peut-être avez-vous fait de votre mieux pour faire face à votre situation professionnelle et avez-vous réussi à établir des limites autour de la négativité. Vous n'avez pas besoin de vous contenter de survivre alors que vous pourriez prospérer. La plupart des gens ne gardent pas le même travail toute leur vie, alors jetez un œil à ces quatre signes supplémentaires indiquant qu'il est temps de passer à autre chose.

  • Il n'y a pas de perspective d'évolution. Si vous êtes coincé dans un travail où il n'y a pas de perspective d'évolution et que la dynamique de travail est toxique, envisagez de passer à autre chose. Bien sûr, vous pourriez obtenir une petite augmentation chaque année dans votre emploi actuel, mais ce n'est généralement pas suffisant pour faire face au coût de la vie ou même à l'inflation, et l'impact négatif de l'environnement de travail toxique peut miner votre confiance, ce qui rend la tâche plus difficile. d'avancer dans un autre poste.

  • Vous n'avez pas de temps pour la famille et les amis. Si le temps passé en famille est important pour vous et que votre travail vous en éloigne, il est peut-être temps de quitter votre emploi et de chercher quelque chose de nouveau. Si vous n'êtes jamais à la maison, vos enfants vont vous manquer en grandissant. Cela, combiné à un mauvais patron ou à des collègues toxiques, mettra vos relations à rude épreuve au fil du temps.

  • Vous avez perdu votre passion pour le travail. Commencer un nouvel emploi est excitant parce que vous apprenez de nouvelles choses. Cependant, les travaux peuvent devenir plus ennuyeux au fur et à mesure que vous les faites, surtout si vous êtes responsable de tâches fastidieuses. Alors, faites attention à choisir un travail où vous pouvez garder votre passion vivante. Sinon, vous ne serez pas heureux et aller travailler deviendra un frein, surtout si la culture renforce la négativité. La meilleure façon de trouver un bon travail est de regarder les choses qui vous passionnent, puis d'essayer de trouver un travail qui vous correspond.

  • Votre travail affecte négativement votre santé . Certains emplois sont mauvais pour la santé. Par exemple, le travail manuel est éprouvant pour le dos et les mains et peut entraîner toutes sortes de problèmes de santé. De plus, certains entrepôts peuvent vous exposer à des produits chimiques et à d'autres dangers qui peuvent vous rendre malade au fil du temps. Si vous travaillez dans l'un de ces emplois pendant trop longtemps, votre santé pourrait devenir un problème pour vous plus tôt que vous ne le souhaiteriez.

Aucun travail qui vous rend malheureux ne vaut votre temps. Le travail n'a pas besoin d'être amusant, mais il ne devrait pas vous rendre malheureux au point d'affecter votre humeur même lorsque vous n'y êtes pas. Si vous êtes confronté à un environnement de travail toxique, à un mauvais patron ou à des collègues toxiques, sachez que vous avez toujours le choix. Si vous ne savez pas vers qui vous tourner, un médium en ligne peut vous aider à examiner la situation actuelle et vous guider vers des possibilités futures plus positives.



www.sublimora.fr